Le blog du Cinéphile Amateur - Les séances de Mr Vladdy

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Téléfilm

Fil des billets

jeudi 28 mai 2015

L.A. Takedown

L.A. Takedown


Avant de commencer mon cycle consacré à Michael Mann, je n'avais jamais entendu parler de "L.A. Takedown". Pourtant, une fois que j'ai su que c'était le téléfilm que Michael Mann avait réalisé avant de le développer davantage dans "Heat", c'est avec plaisir que j'ai voulu le découvrir, un plaisir qui a été comblé lorsque j'ai vu qu'une édition Dvd en version originale sous-titré existait pour le marché français.

Très rapidement, je me suis plongé dans ce récit. Tout comme le long métrage qui naitra de ce projet six ans plus tard, j'ai été captivé dès les premières secondes par ce scénario écrit par Michael Mann. Je regrette un peu d'avoir vu "Heat" à de nombreuses reprises avant ce téléfilm car l'ombre du long métrage plane à chaque instant sur mon visionnage mais malgré de nombreuses similitudes, cette sensation de voir une relecture un peu épuré est pas mal du tout.

L'avantage du long métrage après, c'est qu'on n'a pas la frustration d'un manque de développement, on sait que cela sera fait dans la version cinéma mais en remettant le film dans son époque, pour un téléfilm, c'est quand même vachement prenant je trouve avec déjà les bases solides d'une excellente histoire, des répliques bien senties et le côté gangsters que l'on glorifie qui fait un peu plaisir lorsqu'on le prend comme un divertissement.

Côté casting, c'est du tout bon aussi. Là encore, le souvenir du duo que va m'offrir plus tard le cinéma me reste en tête surtout qu'il est mythique mais dans ce téléfilm, le face à face entre Scott Plank et Alex McArthur, respectivement Vincent Hanna et Patrick McLaren, est tout aussi efficace. Les deux comédiens sont suffisamment charismatique pour porter leurs personnages et s'imposer à l'écran même si le format télévisuel atténue un peu l'intensité d'un tel duel.

Le reste de la distribution fait également le boulot. J'ai bien aimé par exemple Michael Rooker en Bosko même si on ne le voit pas assez. Vincent Guastaferro en Michael Cerrito est lui aussi très bon même si son personnage se montre caricatural sous certains aspects. Xander Berkeley dans la peau de Waingro est lui un peu trop dans la surenchère, il perd un peu en crédibilité à mes yeux même si son cabotinage permet d'accentuer davantage la folie de son rôle. Habitué à le voir dans la série "Walker, Texas Rangers", ça m'a amusé aussi de revoir Clarence Gilyard Jr. en Mustafa Jackson tandis que Cary-Hiroyuki Tagawa en Hugh Denny aurait pu être exploité un peu plus.

Si Michael Mann m'a habitué à une réalisation un peu lente, un peu contemplative (sans jamais être ennuyeuse pour autant), ici, c'est un peu plus dynamique. Le cinéaste va à l'essentiel et pour un format de télévision, le résultat final est d'une très grande qualité. J'apprécie énormément l'ambiance très années 80 de cette œuvre qui colle bien avec l’atmosphère générale. C'est rythmé, le montage est pas mal non plus même si il y a parfois quelques coupes brutales tandis que je n'ai vraiment pas vu le temps passé même si je connaissais cette histoire sans avoir vu cette vision.

D'un point de vue général, la qualité est au rendez-vous. La photographie, le jeu de lumière, les costumes, l'exploitation des décors... Tout m'a semblé maitrisé et même si on ressent que le budget n'est pas faramineux, un téléfilm de la sorte, j'en verrais bien très souvent si cela était possible. Même la bande originale composée par Tim Truman est assez jouissive. J'ai bien apprécié d'ailleurs la chanson phare "L.A. Woman" interprété par Billy Idol et qui conclut à merveille ce projet.

Pour résumer, "L.A. Takedown" m'a énormément plu. Cette sensation d'assister à la genèse d'une œuvre culte est assez jouissif. L'ombre de "Heat" qui sortira six ans plus tard plane sans cesse sur ce projet mais en l'état et en le remettant dans son époque, ce téléfilm s'avère être d'une très grande qualité. Amateur de ce genre de polar, bien que connaissant cette histoire, j'ai pris du plaisir car on y retrouve tous les ingrédients du succès avec en prime une excellente distribution et une excellente mise en scène. Je ne m'attendais pas à ce que ce téléfilm me fasse cet effet et au final, je ne regrette vraiment pas mon achat en dvd car je le reverrais très certainement. D'un point de vue télévisuel, ce téléfilm me parait juste excellent tout simplement.

Liens divers :



4.0




vendredi 28 mars 2014

Body Bags - Sacs à cadavre (Body Bags)

Body Bags - Sacs à cadavre De : John Carpenter et Tobe Hooper.

Avec : John Carpenter, Robert Carradine, Alex Datcher, Stacy Keach, Mark Hamill, Wes Craven, Sam Raimi, David Naughton, David Warner, Sheena Easton, Roger Corman, Tobe Hooper, Tom Arnold, Charles Napier...

Genre : Épouvante - Comédie.

Origine : États-Unis.

Durée : 1 heure 30.

Date de sortie : 19 décembre 1996 (diffusion sur M6).




Synopsis : Depuis la morgue, un médecin légiste nous raconte les histoires de trois cadavres : "La station-service" (une étudiante trouve un job d'été comme caissière de nuit dans une station-service alors que rôde un tueur en série), "La chevelure" (un homme obsédé par son début de calvitie subit une opération destinée à lui faire repousser les cheveux) et "L’œil" (après un accident, un joueur de base-ball se fait greffer l’œil d'un meurtrier).

Bande annonce originale

"Mort de cause naturelle... Cause naturelle... Toujours des causes naturelles... Je déteste les morts naturelles. Donnez moi une bonne grande blessure faite par un couteau rouillé à triturer !"

3.5

Lire la suite...

dimanche 10 novembre 2013

Ça - "Il" est revenu (It)

Ça - "Il De : Tommy Lee Wallace.

Avec : Tim Curry, Jonathan Brandis, Seth Green, John Ritter, Tim Reid, Emily Perkins, Richard Thomas, Harry Anderson, Richard Masur, Ben Heller, Marlon Taylor, Adam Faraizl, Brandon Crane, Dennis Christopher, Annette O'Toole...

Genre : Épouvante.

Origine : États-Unis.

Durée : 3 heures.

Date de sortie : 1990.




Synopsis : Une créature sans nom, Ça, répand la terreur et la mort dans la petite ville de Derry. Jusqu'à ce qu'une bande d'enfants mette fin aux agissements du monstre. Trente plus tard, les sept amis se réunissent à Derry : Ça est revenu...

Bande annonce originale

"Salut, Georgie ! Qu'est-ce qu'on dit ? Salut, clown ! Oh ! Dis moi bonjour ! Est-ce que tu veux un ballon ?"

4.0

Lire la suite...

vendredi 18 octobre 2013

Meurtre au 43ème étage (Someone is Watching Me !)

Meurtre au 43ème étage De : John Carpenter.

Avec : Lauren Hutton, David Birney, Adrienne Barbeau, Charles Cyphers, Grainger Hines, Len Lesser, John Mahon, James Murtaugh, George Skaff, J. Jay Saunders, Robert Phalen, Robert Snively...

Genre : Thriller.

Origine : États-Unis.

Durée : 1 heure 33.

Date de sortie : 1978.




Synopsis : Leigh Michaels, nouvelle habitante de Los Angeles, emmenage dans un luxueux appartement placé dans les hauteurs d'un immeuble californien. Mais tout se complique lorsque Leigh découvre qu'elle est épiée. Pour elle, c'est le début de l'angoisse : coups de fils anonyme, lettres mystérieuses, système électrique défaillant... Leigh va devoir prouver qu'elle est bel et bien épié à chaque moment de sa vie...

Bande annonce originale

"Monsieur le cambrioleur ? Êtes vous la ? Je pense honnête de vous prévenir que j'ai été élève de Bruce Lee avant sa disparition. J'ai une belle ceinture noire pour vous et que je m'empresserai de passer autour du cou !"

3.5

Lire la suite...

mercredi 19 septembre 2012

La mémoire dans la peau (The Bourne Identity) (1988)

La mémoire dans la peau (1988)

De : Roger Young.

Avec : Richard Chamberlain, Jaclyn Smith, Donald Moffat, Anthony Quayle, Yorgo Voyagis, Peter Vaughan, Denholm Elliott, Philip Madoc, Bill Wallis, John Carlin...

Genre : Espionnage.

Origine : États-Unis.

Durée : Deux parties de 1 heures 30 chacune (3 heures au total).

Année de diffusion : 1988.

Synopsis : Jason Bourne est amnésique ! Il ignore qui il est mais il se découvre rapidement des aptitudes étonnantes : il maîtrise les techniques de combat, le maniement des armes et sait faire preuve de sang-froid. Ce qui va lui être particulièrement utile vu que certaines personnes veulent sa peau...

"Recoiffez vous, vous êtes horrible !"

3

Lire la suite...

jeudi 14 avril 2011

La pire semaine de ma vie

pire_1.jpg

De : Frédéric Auburtin.

Avec : Bruno Salomone, Elodie Frenck, Charlotte de Turckheim, Didier Flamand, Julie Ferrier, Patrick Bouchitey, Marilou Berry, François Morel, Nader Boussandel, Lilly-Fleur Pointeaux, Micheline Dax, Eric Maggar, Raphaeline Goupilleau, Alex Lutz, Pierre-Olivier Mornas, Mathieu Madenian...

Genre : Comédie.

Origine : France.

Durée : 3 heures (deux parties de 1 heure 30).

Année de production : 2011.

Synopsis : Plus qu’une semaine avant le mariage de Bruno et de Mélanie. C’est la frénésie des préparatifs, et pour ce couple de jeune trentenaire, chaque jour qui passe et les rapproche de la cérémonie apporte son lot de péripéties. Il est vrai que Richard, le père de Mélanie, n’a jamais réellement apprécié Bruno. Comme tout ceux qu’elle a pu lui présenter avant lui, il ne le trouve pas à la hauteur, pas assez élégant, pas assez beau, pas assez bien pour sa ravissante fille. Richard n’est pas au bout de ses surprises avec Bruno, aurait-il imaginé que par sa gaucherie, Bruno peloterait sa femme, tuerait son chien, et enverrait sa mère inconsciente à l’hôpital ? Dans ce tourbillon d’évènements, la seule alliée de Bruno demeure Mélanie. Leur couple résistera-t-il à l’accumulation des situations embarrassantes et humiliantes ? L’amour triomphera-t-il du ridicule ?

3,5

Lire la suite...

samedi 26 mars 2011

Sweeney Todd

Jaquette dvd

De : David Moore.

Avec : Ray Winstone, Essie Davis, David Warner, Tom Hardy, Ben Walker, Jessica Hooker, David Bradley, Radu Banzaru, Zoltan Butuc, Paul Currier, David Foxxe...

Genre : Thriller.

Origine : Grande Bretagne.

Durée : 1 heure 36.

Année de production : 2006.

Synopsis : A Londres au 19e siècle, Benjamin Barker, injustement emprisonné, prépare une terrible vengeance contre ceux qui l'ont injustement condamné. Il revient s'installer en ville, comme barbier sous le pseudonyme de Sweeney Todd. Bientôt, des corps découpés sont retrouvés dans Fleet River. Aidé par Mrs Lowell, Benjamin Baker compte mener à terme sa vengeance, malgré les soupçons qui pèsent de plus en plus sur lui.

3

Lire la suite...

lundi 14 février 2011

Les voyages de Gulliver (Gulliver's travels)

gulliver_1.jpg

De : Charles Sturridge.

Avec : Ted Danson, Mary Steenburgen, James Fox, Ned Beatty, Edward Fox, Robert Hardy, Phoebe Nicholls, Peter O'Toole, Alfre Woodard, Warwick Davis, Géraldine Chaplin, Kristin Scott Thomas, Omar Sharif...

Genre : Aventures.

Origine : États-Unis - Grande Bretagne.

Durée : 3 heures 07.

Année de production : 1996.

Synopsis : Après huit ans d'absence, Lemuel Gulliver refait surface et raconte ses aventures à la rencontre des petits hommes de Lilliput, des géants de Brobdingnag, des scientifiques de Laputa et des primitifs Yahoos.

4

Lire la suite...