24 heures chrono

Ce billet à été écrit il y à quelques années. Je le reposte aujourd'hui car j'ai revu la série avec la saison 9 et que mon avis n'as pas changé à son sujet.



Il s'agit d'une série que j'adore. Je crois même qu'en prenant en compte les séries des années 2000 que j'ai découverte, "24 heures chrono" s'avère être ma série préféré.

Je me souviens encore de la saison 1 qui m'avait cloué devant mon poste de télévision. Chaque semaine avec deux épisodes, j'étais à fond dedans. Quelle frustration quand le deuxième épisode se terminé avec son lot de rebondissements qui nous laissé sur notre faim. J'avais qu'une envie, c'était de découvrir la suite et l'attente d'une semaine était parfois un vrai supplice. Pourtant, quand on y regarde de près, la série est riche en stéréotypes avec tout ce patriotisme débordant et ses clichés mais elle à su imposer un rythme constant avec une intrigue qui tient en haleine.

Plus qu'une série, ses différentes histoires décomposés en saisons je préfère les voir comme un excellent film. En effet, on retrouve tout ici pour en faire un film d'action digne de ce nom. Après, certaines saisons m'ont moins emballé (comme la saison 6) mais y'en à d'autres qui valent le coup qu'on s'intéresse à cette série tant elle est prenante (comme la saison 5 qui est une vraie tuerie). Chose que j'apprécie aussi, c'est que derrière ses allures de facilités, la série à su au cours de ses différentes saisons prendre des risques.

En effet, même si c'est ultra patriotique, "24 heures chrono" ne manque pas aussi de pointer du doigt la société américaine et ses dérives. En terme de Président, on à même eu le droit à un président noir convaincant et qui tient la route avec toute la crédibilité qui va avec (bien avant l'élection de Barack Obama aux États-Unis), on à eu le pourri de service et une femme en tant que Président. Ça peut paraître assez bête, mais dans un pays assez conservateur je trouve qu'il fallait oser surtout que ce n'est jamais tourné en ridicule.

Même dans une saison pas top, je suis sous le charme de cette série qui me procure absolument tout ce que j'attends d'elle. Je m'attache rapidement aux personnages, j'en prends plein la vue au point qu'on se demande même pourquoi parfois certains films d'actions ne prend pas exemple sur cette série. Elle prouve en tout cas qu'on peut faire un divertissement avec pleins de facilités (tout en les assumant) tout en restant crédible et honnête.

Du point de vue du casting, là aussi il y a d'énormes qualités au fur et à mesure que les saisons défilent. La palme revient sans nul doute à Kiefer Sutherland en Jack Bauer qui porte cette série sur ses épaules tout en ayant la classe ultime. Le patriote de base prêt à tout pour son pays qui n'hésitera pas à se mouiller pour ce qu'il semble juste. Même dans la saison 2 avec sa barbe touffue et son look de sans domicile fixe il assure. Il dégage une aura incroyable qui fait qu'il est en grande partie responsable du succès de la série. Il s'agit du héros par excellence, celui qu'on à envie de suivre jusqu'en Enfer juste pour qu'il puisse atteindre son but et peu importe les méthodes qu'il utilise.

A travers les saisons, on découvrira d'autres acteurs très bon comme Dennis Haysbert dans le mythique rôle du Président Palmer qui n'est pas en reste lui non plus en terme de classe et de charisme mais aussi Xander Berkeley dans le rôle de George Mason aussi froid que sincère et qui à sa manière va lui aussi faire ce qui lui semble juste. L'acteur m'a d'ailleurs beaucoup touché la dernière fois que je l'ai vu dans cette série (j'évite de trop spoiler cela va de soit ;-) ).

Elisha Cuthbert dans la peau de Kim Bauer était aussi sympathique. C'est vrai que son rôle avait un peu tendance à être énervant a force de jouer sur la carte de la jeune demoiselle en détresse qui à toujours le don de se mettre là où elle ne devrait pas être mais j'ai bien aimé cette actrice que j'ai trouvé convaincante cependant (je regrette d'ailleurs qu'après on ne l'ai pas retrouvé dans des films plus aboutis pour elle même si elle est loin d'être déplaisante dans "The girl next door").

Sarah Clarke en Nina Myers est excellente elle aussi. Elle m'a d'ailleurs impressionné à la fin de la saison 1 même si cela prouve que une nouvelle fois malgré ses facilités apparentes, la série prends des risques et ose des choses auxquels on n'aurait pas penser. Les femmes de cette série sont loin d'être en tout cas des potiches de services et ont une réelle importance comme aussi Penny Johnson Jerald qui incarne Sherry Palmer qui à l'art de nuancer son jeu pour en faire un personnage aussi charmant que terrifiant.

J'aime beaucoup aussi Reiko Aylesworth dans le rôle de Michelle Dessler qui dégage un certain charme et il m'as fallu un petit temps d'adaptation avant de rester attaché à Mary Lynn Rajskub en Chloé O'Brian. J'ai eu un peu de mal au début aussi avec Carlos Bernard en Tony Almeida même si ce dernier évolue de très bonne façon au fur et à mesure des épisodes. Après tant de saisons, il est dur de s'arrêter sur chaque acteurs ayant joué dedans car il y en a une grande palette mais jusqu'à présent, le casting à été parfait je trouve et chaque acteurs est excellent avec son jeu comme Kim Raver (Audrey Raines), James Badge Dale (Chase Edmunds), Gregory Itzin (Charles Logan parfaite tête à claques), Roger R. Cross (Curtis Manning), D.B. Woodside (Wayne Palmer) et j'en passe sans parler des guest stars de luxe comme William Devane (James Heller), Peter MacNicol (Tom Lennox, bien loin d'Ally McBeal), Freddie Prinze Jr. (Davis Cole), Anil Kapoor, Jon Voight, Richard Burgi, Dennis Hooper, Arnold Vooslo, James Cromwell...

Du côté de la mise en scène, c'est très efficace. L'idée du compte à rebours pouvait paraître simpliste mais elle s'avère être au final une brillante idée qui accentue encore plus la tension qu'il peut y avoir dans les épisodes. Les écrans splittés nous permettent de suivre l'intrigue avec différents points de vue sans jamais être perdus. Le spectateur est vraiment invité à prendre part à l'histoire et quand on rentre dans le jeu, on se sens comme un agent de la Cellule Anti-Terroriste, on a qu'une envie c'est de trouver le moyens de battre les méchants ^^ .

La lumière assez chaude utilisés colle bien avec l'univers de Los Angeles tandis que les décors sont toujours bien exploités et à chaque fois renouvelés (comme la cellule anti terroriste elle même) ce qui permet qu'on évite de tomber dans une certaine monotonie. Les effets spéciaux utilisés lors de certaines scènes sont eux aussi impressionnant (parfois même bien meilleur que dans un film bénéficiant d'un budget plus conséquent) et de nombreux plans font preuve d'une grande originalité ce qui fait qu'on se retrouve vraiment imprégné dans ces différentes histoires.

Les costumes aussi sont bien choisis. Je ne parle pas que de ceux portés par Jack bauer où même avec un sac poubelle Kiefer Sutherland arriverait à avoir la classe mais des costumes portés par tout les personnages qui en général sont assez sobre, loin d'être tape à l'œil mais qui colle bien avec le caractère des personnages qui évoluent sous nos yeux. Quant à la bande originale, elle est excellent et contribue elle aussi à installé une tension permanente avec en plus de son compte à rebours un thème assez prenant qui n'étouffe cependant pas l'histoire. Les petites saynètes permettant de se rappeler ce qui s'est passé dans les précédents épisodes sont eux aussi bien choisi et nous permet de vite replonger dans l'histoire dès les premières minutes.

Pour résumer, "24 heures chrono" reste et de loin ma série préférée. C'est prenant et efficace et je ne me lasse pas de suivre les aventures de Jack Bauer aussi grosse qu'elle puisse paraître. Si on peut suivre les saisons indépendamment des autres (même si je conseille quand même de voir celle qu'on a pu rater), en revanche à l'intérieur même d'une saison il est fortement conseillé de suivre dès le premier épisode au risque d'être perdu et de pas savourer les multiples rebondissement. La version originale est excellente mais je conseille aussi la version française qui est meilleure pour moi tant les doubleurs ont été bien choisi. D'ailleurs, je ne regarde cette série que en français tant je suis fan des voix. C'est dommage que la série est pris fin d'ailleurs (et on sens que lors des deux derniers épisodes de la saison 8 les scénaristes se sont fait bien plaisir en osant tout ce qu'ils n'avaient pas osé jusqu'à lors ^^ ) car à chaque fois je prenais mon pied devant cette série même devant une saison moyenne. Une excellente série que je conseille très fortement et qui est à mes yeux extrêmement jouissive :-).

Édit : Après avoir vu la saison 9, mon avis n'as pas changé même si cette dernière saison est un peu en dessous. Raccourcir une saison est pas une mauvaise idée en soit mais c'est assez frustrant je trouve car tout va trop vite du coup. Les effets visuels sont un peu moins convaincant que d'habitude mais les décors londoniens permettent de bien trancher avec les autres saisons. Ce fut en tout cas pour moi de nouveau très jouissif à voir et c'est une série que je pourrais toujours continuer de revoir.

24 heures chrono

24 heures chrono 24 heures chrono