"Catwoman" je ne l'avais pas revu depuis sa sortie cinéma. Je ne m'en souvenais absolument plus me rappelant uniquement que j'avais été déçu alors profitant de ma série de billets consacré à Batman je me suis dis qu'il serait sympa de me faire une petite piqûre de rappel en revoyant ce film et qui sais, peut être lui laisser une seconde chance.

Autant dire que très rapidement je me suis souvenu pourquoi je n'avais pas accroché à ce film. Tout d'abord, je trouve le scénario vraiment trop léger. Je suis bon public je pense et les films de super héros font vraiment parti d'un genre que j'affectionne beaucoup mais là c'est vraiment du gros n'importe quoi. L'histoire tient sur un post it et ne révèle aucune surprise. Bien loin de la Catwoman qui nous avait fait rêver dans ses apparitions dans "Batman, le défi" de Tim Burton, ici on nous offre une nouvelle vision seulement le hic c'est qu'à aucun moment j'y ait cru. Le scénario m'as plus fait penser à un mauvais téléfilm qu'on prendrait à la limite du plaisir à suivre un dimanche après midi pluvieux mais en tant que long métrage cinématographique j'ai trouvé le résultat extrêmement décevant. L'intrigue est bâclé, on à une pseudo romance qui ne marche pas, un humour plus que léger et quelques allusions qui essaie de rendre l'ensemble sexy mais qui tombe totalement à l'eau. On à bien cette histoire de chat depuis le temps des pharaons qui occupe une place importante et qui à travers l'Histoire aurait déjà donner des pouvoirs spéciaux à certaines personnes mais ce point est juste survolé ce qui fait que du coup il deviens parfaitement inutile. Après un début qui à réussi à m'accrocher car je voulais vraiment laisser une seconde chance à ce film, le soufflet est retombé rapidement pour me laisser seul avec mon ennui. Quelques passages peuvent être sympathique vite fait quand on le voit comme un simple divertissement mais je retiens vraiment de choses de ce scénario et je comprends mieux pourquoi je l'ai vite oublier. Dans le genre, on à vu pire mais l'ensemble est loin d'être mémorable et le mythe de Catwoman à été tellement écorché à mes yeux avec cette vision que j'ai vraiment du mal à en tirer quelques choses de positif.

Dans "Batman, le défi", Michelle Pfeiffer avait fait une très forte impression et marqué les esprits. L'actrice peut être rassuré, elle reste LA Catwoman, la seule qui arrive vraiment à exister au cinéma. Halle Berry avait tout pour lui donner ses lettres de noblesses (l'actrice possède un certain talent tout de même et un physique avantageux au même titre que Michelle Pfeiffer) seulement voila le jeu de la comédienne est trop approximatif et peine à être crédible. On ressens certes bien (même un peu trop) le côté double personnalité de son personnage mais à aucun moment je n'ai vu Catwoman. J'ai juste vu une femme essayant de jouer une femme féline mais sans trop jamais y croire. Certes le scénario y ait pour beaucoup mais même dans son jeu, j'ai trouvé Halle Berry déjà plus inspiré par le passé. Le reste du casting est d'ailleurs tout aussi transparent même ceux qui sont censé y avoir un rôle important à l'image d'une Sharon Stone, méchante de service, mais au jeu fade et à la présence à l'écran quasi inexistante. Le côté superficiel est bien joué par l'actrice mais à part être superficiel il ne se dégage rien ce qui fait que pour une bad girl, à aucun moment on sens que Catwoman va être vraiment inquiété on es même en train de se dire qu'avec un seul petit coup de griffe et l'histoire sera finie (d'ailleurs ça résume un peu le combat final malheureusement...). Lambert Wilson aussi est loin d'être impressionnant et j'ai pas souvenir de l'avoir déjà vu jouer aussi faux. L'acteur perd beaucoup de son charisme dans ce long métrage (si si c'est possible) et pareil que pour Sharon Stone on est à aucun moment impressionné (d'ailleurs je comprends aussi pourquoi j'avais complétement zappé que Lambert Wilson joué dans ce film...). Benjamin Bratt quand à lui dégage un petit quelque chose seulement voila le scénario lui donne peu d'importance et le voila ainsi réduit à simple potiche de service avec un rôle auquel je trouve que très peu d'intérêt ce que je regrette vraiment car même sans être transcendant il est le seul qui s'en sors à peu prés de façon potable avec aussi Alex Borstein qui apparait que dans deux ou trois scènes mais qui m'as quand même fait sourire. Frances Conroy surjoue beaucoup aussi mais bon son rôle aussi à été mis là pour faire joli et donner l'impression qu'on à voulu creuser l'Histoire de Catwoman alors qu'il n'en n'est rien.

Pour la mise en scène, je gardais aussi le souvenir d'une déception et cette déception à de nouveau pointé le bout de son nez. Je suis vraiment pas du tout fan du travail fait par Pitof ici. C'est sûr que le cinéaste sais utilisé une caméra car visuellement il y a quelques bonnes idées et quelques trouvailles intéressantes malheureusement il nous fait ici un étalage de son savoir qui pénalise fortement le film. Trop d'effets tue l'effet et ce film en est une véritable preuve. L'ensemble est brouillon et cette réalisation donne le tournis à force de faire tourner sa caméra à tort et à travers. C'était sans doute pour essayer d'illustrer à l'écran le côté agile d'un félin mais cela ne fonctionne pas et deviens même parfois totalement illisible surtout lorsqu'il s'agit des scènes de "combats" que je mets entre guillemets car ça reste quand même très gentil. A force d'abuser de travelling et d'effets visuels excessif, Pitof nous déconnecte complétement de son œuvre et à aucun moment on arrive à rentrer dans le sujet. D'ailleurs, même si on sens une certaine maitrise, j'ai été déçu aussi par certains effets spéciaux que j'ai trouvé risible. On sens souvent le côté studio et/ou le côté numérique ce qui donne un résultat très laid. Pour un cluip musical ça peut sans doute rendre ça dynamique mais ici ça plombe le film et ne lui aide pas à trouver du rythme. En parlant de rythme, la bande originale également est assez risible. Jouant avec tout les clichés du genre, Klaus Badelt alterne entre musique rock pour les scènes d'action et mélodie plus calme pour les autres sans aucune transition ni subtilité. On sens la musique poussive et juste là pour donner un effet de style qui tombe à l'eau aussi. Le montage est fait sans aucune finesse, les décors sont loin d'être marquant et les costumes (celui de Catwoman en tête qui ressemble juste à une dominatrice sado masochiste alors que la tenue de Michelle Pfeiffer dégagé beaucoup de glamour et de charme) sont sans aucune originalité tombant dans la facilité voire même le vulgaire par moment ce qui est dommage à mes yeux car pour moi Catwoman reste un personnage très féminin, félin et charmant loin de l'image objet qu'on à ici. Après comme je l'ai dis on sens quand même une maitrise générale dans la mise en scène mais c'est tellement mal exploité et ça joue tellement dans la surenchère que le résultat qui aurait pu être efficace devient faux.

Au final, "Catwoman" reste à mes yeux une grosse déception. Je préfère en garder l'image que j'en ai en tête grâce à la performance de Michelle Pfeiffer qui était elle parfaite dans le "Batman, le défi" de Tim Burton. Avec de tels moyens à leurs dispositions je pense que le film aurait pu être largement meilleur que cette série B qui divertit quelques instants mais qui s'oublie très rapidemment. Il y à d'ailleurs fort à parier que d'ici quelques jours je ne me souviendrais plus à nouveau de ce film qui possédait tout pour lui et qui au final n'en as rien fait la faute à un scénario vide, une direction d'acteurs inexistantes et une mise en scène poussive. Ça se regarde, ça s'oublie bref ce film est complétement passé à coté de son sujet à mes yeux et se visionne à la télévision en fond sonore ou très vite fait comme ça si il n'y à rien d'autre...

Halle BerryHalle Berry