Grand classique du cinéma américain, je n’avais jamais vu « Footloose » avant aujourd’hui. Peur de m’ennuyer, peur de ne pas accrocher… Puis bon, finalement, il y a quand même Kevin Bacon et John Lithgow à la distribution non ? Du coup, lorsque j’ai eu l’occasion de visionner ce film en Blu-ray, je ne me suis pas trop fait prier malgré tout.

Et on peut dire que j’ai bien fait. Je regrette même de ne pas l’avoir vu plus tôt. Le scénario ne vole pas haut (on devine assez vite ce qui va se passé ainsi que l’issue finale) mais ça reste un teen movie d’une très grande qualité. Divertissant, drôle, tout comme le personnage de Ren, j’ai eu durant tout le film une folle envie de danser. C’est rythmé, je ne me suis jamais ennuyé et je dois bien avouer m’être amusé comme un gamin.

Au casting, Kevin Bacon (qui fit la une véritable percée qui lança sa carrière) porte le film sur ses épaules. Charismatique dès son plus jeune âge (oui il m’énerve le bougre ^^ ), il incarne Ren avec beaucoup de classe. Son personnage de Ren apparait tout de suite très sympathique et on à nous aussi envie de le suivre. Son duo avec Chris Penn, excellent Willard, m’a lui aussi beaucoup plu. John Lithgow est fidèle à lui-même et j’ai trouvé amusant de voir la percée aussi de Sarah Jessica Parker, très bonne en Rusty. Pendant que Dianne Wiest en Vi Moore fait aussi le boulot dans ce film riche en clichés sans que ce soit détestable, la seule avec qui j’ai eu un peu de mal, c’est Lori Singer en Ariel Moore. Je n’arrive pas trop à savoir si ça vient de son interprétation ou de son rôle mais j’ai moyennement accroché à son personnage préférant même peut être la personne qui incarne son rôle lors des essais de Kevin Bacon que l’on peut découvrir dans les bonus du Blu-Ray.

La réalisation d’Herbert Ross est parfaite. Ça colle bien à son époque, le montage fait que le film est dynamique et l’ensemble est vraiment très agréable à suivre même si parfois ça fait un peu kitsch comme lors de la scène finale avec les guirlandes lumineuses qui habille la caméra. Gros point fort du film, la bande originale de Miles Goodman qui est très entrainante et qui possède des chansons assez fortes qui font que cette bande originale est devenue culte avec le temps. Puis bon, comme je le dis plus haut, on a quand même tout le temps envie de danser avec les protagonistes donc le choix musicale doit être judicieux je pense.

Pour résumer, la seule chose que je regrette dans « Footloose », c’est ma découverte tardive de ce long métrage. Trop prévisible, trop classique, trop facile, on passe quand même un super moment en retrouvant notre âme d’adolescent insouciant qui ne veut faire qu’une chose : Danser. Kevin Bacon toujours impeccable est loin d’être ridicule en portant ce film sur ses épaules. Je suis bien content d’avoir le Blu-ray et c’est un film que je reverrais certainement avec beaucoup de plaisir.

4.0