"Pourquoi des araignées ? Pourquoi ça ne pouvais pas être suivez les papillons ?"

Peu de temps après m’être revu le premier volet de la saga cinématographique d’Harry Potter et dans la foulée après ma lecture du deuxième tome, je me suis mis à revoir le deuxième film en blu-ray à savoir « Harry Potter et la chambre des secrets ».

On m’avait dit qu’une fois que j’aurais lu les livres, les films risquaient de me décevoir. Maintenant, je comprends cette affirmation. Cependant, force est de constater qu’il n’en est rien. Il y a bien sûr la frustration de ne pas voir à l’écran certaines scènes qui étaient bien fendarde à la lecture mais malgré ses manques, l’adaptation reste quand même très convaincante.

Le scénario écrit par Steve Kloves d’après l’œuvre de J.K. Rowling me plait bien et en tant que simple film, le travail est efficace. La relecture est loin d’être honteuse, on reste cohérent avec le premier film et j’ai apprécié voir l’évolution de cet univers sur grand écran avec toujours les mêmes ingrédients qui en font une franchise très appréciable et de qualité.

Au casting, on prend les même et on recommence. En même temps, on aurait tort de s’en priver car ils font bien le job. Daniel Radcliffe fait un bon Harry Potter surtout physiquement (son jeu reste quand même celui avec lequel j’ai le moins d’affinités) tandis qu’il est toujours agréable de retrouver Rupert Grint en Ron Weasley et Emma Watson en Hermione Granger.

Du côté des professeurs, la même équipe revient également pour ma plus grande joie. Il y en a bien sûr que j’aurais aimé voir un peu plus en avant comme Rogue (excellent Alan Rickman sous exploité dans ce volet) ou McGonagall (très bonne Maggie Smith qu’on utilise pourtant très peu aussi) mais dans l’ensemble, chacun est à sa place.

Parmi les nouveaux venus, on retiendra Jason Isaacs qui semble s’amuser dans la peau de Lucius Malefoy et surtout Kenneth Branagh en Gilderoy Lockhart dont l’interprétation est plutôt bonne et colle bien à ce que le roman a pu nous décrire du moins dans le comportement.

J’ai bien aimé aussi retrouvé Chris Columbus à la réalisation. Sa mise en scène évolue autant que son histoire tout en restant logique avec ce qui nous avait déjà été montré. C’est propre, c’est net et pour un film visant principalement un jeune public (même si il ratisse vraiment large car même les adultes en auront pour leur argent), le travail fourni sur la mise en scène est vraiment de très grande qualité.

J’ai beaucoup aimé l’aspect sombre que l’on a voulu donner à ce volet et qui tranche bien avec le premier film. Cette transition se faisait déjà ressentir dans le roman est c’est aussi en cela que je trouve la relecture cinématographique très bonne. La photographie est belle, les décors sont toujours aussi appréciable (si mon école ressemblait à Poudlard dans le visuel, j’aurais certainement pris plus de plaisir à y aller) tandis que les effets spéciaux sont à la hauteur. On ressent bien maintenant quelques incrustations (notamment lors du match de Quiddich – toujours agréable aussi au passage) mais ça passe bien malgré tout. La bande originale composée par John Williams et William Ross est également dans la même lignée que le premier opus avec des thèmes musicaux que j’aime vraiment beaucoup et où on ressent bien la magie et la féerie de cette histoire.

Pour résumer, « Harry Potter et la chambre des secrets » est une excellente suite à la hauteur de mes espérances. En ayant maintenant lu le roman d’origine j’ai bien quelques frustrations de voir certains passages éclipser et d’autres réécrit mais cette relecture n’en demeure pas moins efficace. Je ne me lasse toujours pas de voir ses films et je prends toujours une nouvelle fois beaucoup de plaisir au point que je ne vois jamais passé les plus de deux heures et demie que dure le long métrage. Une vraie réussite pour moi.

Liens divers :



4.5