Kung Fury


"- Toc, Toc !!!
- Qui est là ?
- Mon poing dans ta gueule."


Depuis que j'avais découvert le clip de la chanson "True Survivor" interprété par David Hasselhoff et vu quelques images du film, j'avais vraiment hâte de découvrir le court métrage "Kung Fury" qui semblait complétement barré. Du coup, dès que l'occasion s'est présenté, je n'ai pas hésité une seule seconde.

Verdict ? J'ai vraiment adoré. Pour être barré, c'est complétement barré. Le scénario écrit par David Sandbergest un gros n'importe quoi qui assume totalement son délire. Totalement foutraque, entre les arts martiaux, la police, les vikings, les dinosaures, Hitler, Thor, les voyages à remonter dans le temps... Tout se mélange de façon abracadabrantesque pour mon plus grand plaisir. On va pas se mentir, cinématographiquement c'est loin d'être top mais le plaisir ressenti devant ce grand bazar pour moi est tel que j'ai vraiment pris mon pied devant ce récit de fou sans queue ni tête.

Forcément, du point de vue de la distribution, avec un tel sujet, on n'est pas dans l'actor's studio. L'ensemble des acteurs en font des tonnes mais c'est aussi cette surenchère qui rend l'ensemble plaisant pour moi. David Sandberg en Kung Fury m'a fait mourir de rire tout comme le reste du casting. Ça cabotine à tout va mais c'est en parfaite adéquation avec l'ensemble. On ne cherche pas a être crédible, on s'en moque royalement, on est juste comme des gamins qui s'amuse à recréer un nanar en mélangeant diverses inspirations. Le casting s'amuse énormément et à travers eux, je me suis énormément amusé également.

Quant à la réalisation de David Sandberg, décidément sur tous les fronts, on ne va pas chercher dans la finesse non plus. Ça sent bon les années 80 sous fond d'images, c'est ultra kitsch et c'est très jouissif pour moi. Visuellement, on est dans une fête foraine avec incrustation clownesque où on se moque du détail mais on fait tout péter. On a une véritable accumulation de tous les clichés de l'époque jusqu'au synthétiseur qui vont accompagner l'excellente bande originale où "True Survivor" trouvera toute sa place. David Hasselhoff lui-même fera preuve d'une très grande autodérision que j'ai beaucoup aimé.

Pour résumer, j'ai pris mon pied devant ce "Kung Fury". C'est n'importe quoi mais qu'est-ce que ça défoule. Je n'ai eu de cesse de me marrer comme un gamin qui s'amuse à se refaire un film avec des figurines. Je me moque royal du scénario, du jeu des acteurs et de la mise en scène, ce n’est pas trop l'intérêt de faire dans la finesse, je me suis juste éclater tout simplement. Je n'ai vraiment pas vu cette demie heure passé et si je n'ai qu'un seul regret, ça serait peut-être que le film ne dure pas plus longtemps et qu'il ne bénéficie pas d'une sortie en salles. A l'occasion, c'est un court métrage suédois que je reverrais avec un énorme plaisir en tout cas.

Liens divers :



5.0