Liam Neeson

A l'occasion de la sortie en salles de "Taken 2", suite de "Taken" film que j'avais beaucoup aimé, c'est sans trop me forcer et avec une certaine évidence que j'ai choisi l'acteur Liam Neeson comme personnalité de la semaine sur mon blog. J'avais déjà fait un billet sur cet acteur lors de la première version de mon site mais n'étant aps satisfait de ce que j'avais écrit à l'époque (à tort ? à raison ?), j'ai décidé aujourd'hui de refaire mon avis pour dire sensiblement la même chose sur ce comédien que j'apprécie mais avec d'autres mots.

C'est avec "Pilgrim's Progress" (1979) que la filmographie de Liam Neeson à commencer selon mes recherches mais si je suis la chronologie de sa carrière, le premier long métrage de son curriculum vitae que j'ai vu c'était "Excalibur" (1981) dans le rôle de Gauvain. Pour être honnête, j'ai vu ce film qu'une seule fois et c'était vers l'âge de 14-15 ans lors d'un voyage scolaire au ski sur une petite télévision qui était à bord du bus qui nous conduisait vers notre séjour. Autant dire que pour ce long métrage je ne suis donc pas vraiment très objectif car je ne l'ai pas revu depuis surtout que j'en gardais un souvenir d'un film assez bon mais quand même ennuyeux à l'image et à la couleur assez sale. C'était l'époque des VHS du coup je laisserais peut être une seconde chance au film plus tard mais autant dire donc que pour une première expérience avec le comédien, j'aurais pu trouver mieux.

Et c'est ainsi qu'en regardant sa filmographie, je me suis vite rendu compte qu'après cette expérience raté je n'ai pas vu grand chose de la filmographie de Liam Neeson qui fut pourtant très riche. En fait, mes retrouvailles avec ce comédien que j'apprécie s'est passé à peu près à la même période où ma cinéphilie est née. C'était avec "Star wars - Épisode 1 : La menace fantôme" (1999). Oui je sais, c'est un sacrilège, une honte... C'est aussi pour ça que je dis apprécier l'acteur sans pour autant en être fan et paradoxalement, plus ma cinéphilie se dévellope, plus le comédien qui gagne en charisme au fil des années peut me faire déplacer en salles.

Malheureusement donc, dans ses films qui me tente pourtant je n'ai pas encore vu "Le Bounty" (1984) qui m'attire plus pour le duo à l’affiche entre Mel Gibson et Anthony Hopkins. Je n'ai pas vu non plus "Mission" (1986) qui lui m'attire plus pour Robert De Niro et Jeremy Irons. J'ai fait l'impasse aussi sur "L'irlandais" (1987) avec Mickey Rourke et Bob Hoskins tout comme "L'Inspecteur Harry et la dernière cible" (1988) dont j'attends un de mes cycles pour enfin découvrir cette franchise qui je suis sûr me plaira et que je tarde à découvrir sans que je n'en sache la raison précise. "Un flic à Chicago" (1989) avec Patrick Swayze aurait pu me plaire aussi. J'ai un gros regret de ne pas encore avoir vu non plus "Darkman" (1990) dont j'entends pas mal de bons échos et que je possède en dvd pourtant (une hérésie ce cinéphile que je suis je l'avais dit).

Mon plus gros regret c'est de ne pas avoir vu encore l'un de ses films le plus culte si ce n'est le plus marquant de sa carrière à savoir "La liste de Schindler" (1993). Pourtant c'est pas l'envie qui me manque mais le sujet étant dur j'attends toujours d'être en condition sans jamais oser franchir le cap. Celui ci sera franchi un jour, voir même dans les semaines à venir d'ailleurs lors d'un cycle que je consacrerai à Steven Spielberg qui est l'un de mes réalisateurs préférés même si je n'ai pas vu l'un de ses films les plus mémorable encore (oui vous pouvez me jeter des pierres mais ma découverte n'en sera que plus savoureuse lorsque enfin je franchirai ce cap). Je n'ai pas vu non plus "Nell" (1994) et "Rob Roy" (1995) qui dans des registres différents pourrait me plaire aussi et que je ne désespère pas non plus de voir un jour surtout que je possède le dernier en Blu-ray. "Michael Collins" (1996) et "Les Misérables" (1998) bouclant cette déjà trop longue liste d'une période de sa filmographie que j'ai totalement zappé sans que je ne sache pourquoi alors que je suis sûr que j'aurais tout pour être convaincu.

C'est donc en 1999 avec "Star wars - Épisode 1 : La menace fantôme" que j'ai repris le chemin des salles avec Liam Neeson. Là encore, le film à été très critiqué lors de sa sortie et l'ait toujours d'ailleurs pourtant sans honte cette fois ci (je vais vraiment finir par les recevoir ses pierres dans la figures ^^ ) j'avoue avoir toujours apprécié ce film. C'est pas celui que je préfère attention mais il me plait bien pour diverses raisons et pour en revenir au sujet de ce billet, j'ai beaucoup aimé Liam Neeson dans le rôle de Qui-Gon Jinn. Ce rôle lui va très bien. L'acteur possède une certaine sagesse et un certain charisme qu'il à gagné et amplifié au fil des années et qui montre que le choix de ce comédien pour ce rôle est très judicieux.

A la même période, j'ai raté la sortie en salles de "Hantise" (1999). Pourtant là encore je suis sûr que c'est un film que je pourrais apprécié mais c'est avec "Mafia parano" (2000) que j'ai revu l'acteur dans un film. C'est dommage car après la grosse période de sa carrière que je n'ai pas vu, le voir dans ce film n'était sans doute pas la meilleure chose que j'avais à faire. Pourtant il continue de gagner en charisme dans la peau de Charlie mais je garde un tel mauvais souvenir de ce film que j'ai découvert en dvd qu'à l'époque et après le peu de film que j'avais vu avec lui, c'est pas ce film qui à lancé l'acteur dans mon estime même si je connaissais sa renommée.

Non bizarrement, c'est toujours en Qui-Gon Jinn que Liam Neeson m'a marqué par la suite avec "Star wars - Épisode 2 : L'attaque des clones" (2002). J'avais aimé sa prestation dans le premier film donc son apparition dans ce second volet de la deuxième trilogie de George Lucas m'a plu même si elle reste anecdotique. Très critiqué également, ce film à lui aussi une saveur particulière pour moi. C'est en découvrant ce film sur grand écran il y à une dizaine d'années que j'ai commencé réellement à me déplacer de façon plus intensive en salles. Le film n'a pas fait naître ma cinéphilie mais il lui as quand même permis de se lancer car ébahi par le spectacle sur grand écran à une époque où j'allais quasiment jamais au cinéma et voyais très peu de films, c'est après ce long métrage que j'ai voulu voir d'autres œuvres et que ma cinéphilie en tant qu'amateur s'est développé. Je connais donc mal la carrière de Liam Neeson il faut que je sois honnête mais le comédien était tout de même avec moi pour mes premiers pas dans ma passion pour le septième art.

Ensuite, je n'ai pas vu "K-19 : le piège des profondeurs" (2002) car j'avais peur que le sujet m'ennuie et que le film ne me passionne pas même si je le verrais peut être un jour mais j'ai en revanche pu voir en salles "Gangs of New-York" (2002) où Liam Neeson joue le rôle du Père Vallon. L'acteur y est impeccable même si le film ne me laisse pas un souvenir mémorable mais je suis pas un grand admirateur de Scorsese à ce jour (lui aussi je suis loin d'avoir vu toute sa filmographie) et bien souvent, il me faut plusieurs visionnage pour vraiment apprécier ses long métrage. Quoiqu'il en soit, Liam Neeson est très bon je trouve dans ce film et avec Leonardo Di Caprio il pourrait aisément faire parti des prétextes qui pourrait me faire revoir ce film.

Puis ensuite, après mes premiers pas dans ma cinéphilie, c'est dans mon plus gros coup de cœur cinématographique que j'ai pu retrouver Liam Neeson dans "Love actually" (2003). Véritable film choral, son rôle de Daniel n'est pas le rôle principal, c'est un personnage parmi tant d'autres mais j'aime tellement ce film qui me montre l'amour sous plusieurs visages que je ne résiste pas à l'envie de voir et revoir ce long métrage que j'adore dans son genre. Liam Neeson est très touchant dans ce rôle de jeune papa veuf et son charisme aide là encore à donner une crédibilité et une consistance à son personnage sans jamais être risible. Le film fut un tel choc que c'est vraiment avec le film de Richard Curtis que Liam Neeson s'est imposé à mon regard et que je me suis rendu compte que j'étais loin de connaître cet acteur que je trouvais pourtant excellent.

Et pourtant encore une fois (ça devient rengaine dis donc), il y à encore eu des films par la suite que j'ai raté avec lui sans que je sache pourquoi. J'aime l'acteur, les synopsis de ses films pour la plupart m'intrigue mais j'y vais pas toujours en salles sans que je ne trouve de raison valable si ce n'est peut être un manque de temps à l'époque. C'est ainsi que je n'ai pas vu non plus "Dr. Kinsey" (2003) et "The other man" (2008) où Liam Nesson retrouve Laura Linney après "Love actually". Pas vu non plus "Seraphim Falls" (2005) dont je suis curieux de voir l'association avec Pierce Brosnan. J'ai vu en revanche "Le Monde de Narnia : Chapitre 1 - Le lion, la sorcière blanche et l'armoire magique" (2005) où Liam Neeson prête sa voix au lion Aslan. Le film ne m'a pas convaincu totalement mais la voix de l'acteur est plutôt bonne dans mon souvenir même si je dois admettre aussi que la seule fois où j'ai vu ce film dans sa version originale c'était lors de sa sortie en salles préférant voir ce long métrage en version française depuis pour plus de facilités. Ce fut d'ailleurs la même chose pour ses suites avec "Le Monde de Narnia : Chapitre 2 - Le Prince Caspian" (2008) et "Le Monde de Narnia : L'Odyssée du Passeur d'aurore" (2010).

Après, Liam Neeson n'a pas beaucoup de chance avec moi car je lui reconnait beaucoup de qualités en tant qu'acteur mais à chaque fois, je tombe aussi sur des films qui m'emballe moins comme "Kingdom of heaven" (2005). Je l'ai pas revu depuis sa sortie en salles, il fait parti des films à qui il faudrait que je laisse une seconde chance mais bien que je trouvais très bonne l'interprétation de l'acteur, je garde surtout le souvenir d'un film ennuyeux qui avait eu beaucoup de peine à me captiver. Fort heureusement, avec "Batman begins" (2005) et son rôle de Henri Ducard / Ra's Al Ghul, j'ai pris nettement plus de plaisir à retrouver Liam Neeson qui fait exploser son charisme, sa présence à l'écran et la sagesse que son personnage peut avoir même lorsque l'on découvre son vrai visage le tout avec une très bonne crédibilité. Ça m'a d'ailleurs fait plaisir d'y retrouver des apparitions de l'acteur avec ce personnage dans "The Dark Knight Rises" (2012) même si ce fut là plus anecdotique.

Avec "Taken" (2008), Liam Neeson explose au box office et prouve à toute une génération et à des amateurs comme moi qui le connaisse mal au final qu'en plus de son charisme et de sa classe et malgré son âge, en tant que bon comédien il peut jouer dans des films d'action d'une efficacité extrême. Son personnage de Bryan est excellent. L'acteur ne démérite pas et impressionne à tel point d'ailleurs que si je n'avais pas un gros coup de cœur pour "Love actually", ce film serait peut être à ce jour celui que je préfère avec le comédien même si encore une fois ça serait un peu tronqué vu que je n'ai pas vu toute sa riche filmographie dont le mythique "La liste de Schindler" que je devrais voir prochainement. Ce film et son jeu m'a en tout cas beaucoup plu au point que j'attends avec une certaine impatience sa suite.

Ensuite, j'ai raté "Chloé" (2009). Je le regrette car le casting de ce film m'attire et j'étais curieux de voir le traitement qui à été fait de ce sujet alors que je n'avais pas spécialement adhéré au film "Nathalie..." d'Anne Fontaine qui sers ici de source d'inspiration. Je pense quand même que je le verrais un jour mais quand... Par contre j'ai vu "After Life" (2009) en salles trois ans après sa date de production (cette année en 2012 donc) et j'ai été un peu déçu. Le sujet était très intéréssant, l'interprétation assez juste surtout venant de Liam Neeson que je trouvait une nouvelle fois très bon mais l'ensemble manquait un peu de peps quand même pour totalement me conquérir à sa cause et été au final assez maladroit à mes yeux.

"Les trois prochains jours" (2010) était déjà meilleur à mes yeux même si il ne bénéficiait pas de la force du film "Pour elle" dont il est le remake. Pour en revenir au sujet, Liam Neeson est en tout cas une nouvelle fois très bon même si il possède un rôle secondaire avec Damon que j'ai quand même trouvé sympathique. Dans "Le choc des Titans" (2010), Liam Neeson semblait prédestiné à interprété Zeus, il semblait avoir la classe et le charisme nécessaire et le comédien possède bel et bien tout ça mais malheureusement, il n'est pas affublé des meilleurs costumes et effets visuels qui soit pour ce genre de production et le film souffre d'un scénario un peu trop léger même si j'avoue qu'il m'a divertit. Sa suite "La colère des Titans" (2012) m'a plus convaincu en tout cas même si pour cette dernière aussi on reste un peu sur sa faim.

Dans "L'agence tous risques" (2010), je l'ai vraiment trouvé excellent en Colonel John 'Hannibal' Smith. Si le film n'est pas toujours fidèle à la série, il en conserve l'essence ce que j'ai grandement apprécié et Liam Neeson s'impose naturellement en leader dans ce casting pourtant très imposant. Le comédien possède une telle présence à l'écran qu'il semble ne même pas avoir besoin à se forcer, il m'a semblé faire ça naturellement et cela à participer aussi à la réussite du film à mes yeux. De toute façon, depuis "Taken" on sais que l'acteur est crédible dans les rôles d'action. Faut même croire que subitement on à chercher à lui proposer que ça comme avec "Le territoire des loups" (2010) qui même si il à un traitement différent de l'action nous montre quand même un Liam Neeson en forme, véritable point fort d'un long métrage qui ne m'a pas totalement convaincu.

Ce fut aussi le cas pour "Sans identité" (2011) où là encore on sens très fortement et de façon désagréable qu'on surfe sur le succès de "Taken". Le film de "Taken" semble être peu inspiré et même Liam Neeson qui est pourtant une nouvelle fois très bon ne peut rien faire pour sauver ce film pas catastrophique mais qui arrive bien trop tard même si il reste divertissant à défaut d'être percutant.

En cette année 2012, en plus de retrouver l'acteur dans "La colère des Titans", "Le territoire des loups" et "The Dark Knight Rises", j'ai aussi pu le voir dans "Battleship"(2012). Dans ce dernier il fait surtout un grand caméo de son propre aveu mais un caméo très plaisant dans le rôle de l'Amiral Shane qui lui va comme un gant (leader c'est fait pour lui ^^ ). "Taken 2" sera donc son cinquième long métrage sorti cette année (sixième si on compte "After Life" sorti cette année en France mais produit en 2009 ;-) ). Le comédien ne chôme pas et j'ai ainsi pu voir un peu plus de film avec lui et me rendre encore mieux compte de son talent.

C'est aussi pour ça en tout cas que je dis fortement apprécier Liam Neeson sans me déclarer fan car j'ai conscience qu'il y à beaucoup de ses films dans sa longue carrière (88 films et séries en 33 ans de carrière à ce jour selon Alociné) que je n'ai pas encore vu et dans ce que j'ai vu, si Liam Neeson me plait bien globalement, ses films ne m'ont pas toujours emballés. Pourtant à ce jour le comédien fait paradoxalement parti de ceux qui peuvent me faire déplacer en salles grâce à son talent mais aussi à son charisme, sa classe, sa présence... qui se bonifie je trouve au fil des films. Je n'ai pas encore tout vu de lui mais je ne désespère pas de rattraper mes retards avec le temps à commencer par le mythique "La liste de Schindler" qui est prévu prochainement. D'ailleurs je regrette au final que le prochain "Lincoln" de Steven Spielberg se fasse sans lui car je pense qu'il aurait été excellent même si j'ai toute confiance aussi en Daniel Day Lewis. Quoiqu'il en soit, même si je ne peu me déclarer fan du premier jour, je continue d'apprécier le travail de Liam Neeson et c'est avec plaisir qu'à travers ce billet je me suis plongé dans sa filmographie afin de me remémorer des films que j'avais vu et d'autres qu'il faut que je découvre. C'est un grand acteur qui à toute sa place dans le cinéma à mes yeux et que j'apprécie grandement.

Films de sa filmographie que j'ai vu à ce jour :



Liam Neeson