"On cherche tous une vie meilleure quelque part. C'est comme ça."

Sur le papier, "Lost River" ne me tentait pas des masses. Si j'ai voulu le découvrir en salles, c'est surtout parce que j'étais très curieux de voir la première réalisation de l'acteur Ryan Gosling. J'avais quelques craintes (principalement celle de m'ennuyer) mais j'ai quand même décidé de franchir le pas et c'est ainsi que je me suis retrouvé après une journée de boulot face à ce film.

Ce film à dépasser toutes mes attentes dans le mauvais sens du terme. Je pensais m'ennuyer mais ce terme est bien trop faible pour réellement expliquer mon profond désarroi face à cette œuvre. Je pense que c'est le genre de récit qu'on adore ou qu'on déteste. Malheureusement de mon côté, c'est tout ce que je déteste. J'ai trouvé ce scénario écrit par Ryan Gosling plombant. Très rapidement, j'ai vite vu que cela n'allait pas être ma came et c'est ainsi que même après le mot fin, je me retrouve dans l'incapacité de vraiment dire de quoi ce film parle.

Il n'y a pas de mauvaises foi de ma part, je ne nie pas qu'il pourra sans doute plaire à certains amateurs du genre mais de mon côté, c'est vraiment le genre de trip auquel je n'adhère pas. J'ai trouvé ce scénario très pénible à suivre, très lourd et très rapidement, je n'ai eu qu'une seule envie, celle de quitter ma salle. J'ai tenu jusqu'à la fin car je voulais voir jusqu'où ça irait mais plus le film avançait et plus il me tardait que ma séance de torture se termine.

Pourtant, on sent que les acteurs croient en ce projet. Là encore, je pense sincèrement que mon ressenti vient du fait que ce cinéma ne me parle absolument pas car le casting fait le boulot à commencer par une Christina Hendricks en Billy qui nous montre une image assez forte de son jeu d'actrice. Iain De Caestecker n'est pas exceptionnel mais il fait le boulot aussi en Bones tandis que Matt Smith en Bully est dans le délire. La folie de son personnage colle bien à ce film sous acide.

Eva Mendes qui est pourtant une actrice que j'apprécie en temps normal m'as fait ni chaud, ni froid dans la peau de Cat. Pendant ce temps-là, Saoirse Ronan en Rat continue de me laisser de marbre. Je suis rarement touché par cette actrice et une nouvelle fois (le scénario n'aidant pas non plus cette fois ci), je l'ai trouvé assez inexistante et ennuyeuse à l'écran. Ben Mendelsohn en Dave est angoissant dans sa perversité et Barbara Steele en grand-mère reste énigmatique. Quant à Reda Kateb, je suis rarement fan de cet acteur également et ici aussi, bien qu'il possède un petit rôle de conducteur, il me laisse indifférent.

Après, pour une première réalisation, je veux bien reconnaître quelques qualités à Ryan Gosling et ma note ressentie finale apparait peut être un peu trop brutale ou pas au niveau de la qualité du travail fourni. C'est vrai que c'est très stylisé, très propre et que si on ne nous le dit pas, ce n'est pas forcément flagrant qu'il s'agit là d'une première réalisation. Cependant encore une fois, qu'est-ce que c'est chiant... Le montage ralenti considérablement le film et il y a un gros problème, du moins à mes yeux, de rythme.

C'est bien simple, le film dure une heure et demie mais j'ai eu l'impression qu'il faisait le double à tel point que la fin de la projection fut synonyme pour moi de grand bol d'air. Alors oui la photographie est belle, il y a un travail sur la lumière et un jeu intéressant sur l'exploitation des décors mais l'ensemble reste quand même ennuyeux à mon sens et même parfois un peu prétentieux dans son style visuel. Même la bande originale composée par Johnny Jewel plombe le tout...

Pour résumer, mon avis peut apparaître un peu cruel concernant ce "Lost River" au regard du travail qui a été fourni et du fait qu'il s'agit là d'une première réalisation. Cependant, je me suis tellement ennuyé devant ce trip auquel je n'ai jamais adhéré que je ne peux rien ressentir d'autres que de la déception. Bien que je n'ai rien contre son jeu d'acteur, ces derniers temps Ryan Gosling peinait un peu à me faire déplacer en salles mais quand je vois son premier long métrage, c'est pas sûr qu'il réussisse à me faire plus bouger quand il passe derrière la caméra bien au contraire. En tout cas pour ce premier essai, il est certain qu'il s'agit d'un film que je n'ai pas du tout envie de revoir et dont je garde le souvenir d'une séance très pénible. Dommage.

0,0