Très fan de super héros au cinéma, sans être un grand expert dans le domaine, je suis également un amateur de ce sujet pour le petit écran. Du coup, lorsque j'ai eu vent de la série télévisée "Marvel : Les Agents du S.H.I.E.L.D.", c'est avec une certaine impatience qui me tardais de la découvrir.

J'ai pris un certain plaisir à suivre les différents épisodes de cette première saison. On sent tout de suite que la série télévisée n'a pas bénéficié des mêmes moyens que les différents films de super-héros Marvel que l'a pu voir au cinéma ces dernières années cependant, cela ne l'empêche pas d'avoir réussi à me divertir. Si j'avoue que je m'attendais à une sorte de série un peu redondante qui nous présenterait un super héros à chaque nouvel épisode, je suis bien au contraire satisfait de voir que l'intrigue de cette première saison s'avère un tout petit peu plus subtil que cela.

Bénéficiant d'un vrai fil rouge tout en n'oubliant pas de faire quelques clins d’œil aux différents longs métrages que l'on connait, j'ai vraiment aimé l'intrigue qu'on nous propose ici. Pourtant, je dois reconnaître que dès les premiers épisodes, j'avais quelques craintes. Je n'ai pas totalement été pris tout de suite mais c'est après six ou sept épisodes que je suis rentré dans cet univers. Une fois que tous les personnages ainsi que l'ambiance sont mis en place, j'ai adhéré à cette légèreté ainsi qu'à ses facilités jusqu'à la fin. De plus, la trame se veut de plus en plus étoffé au fur et à mesure afin de nous dévoiler un super méchant que je trouve excellent, l'ensemble concluant bien cette première saison tout en étant cohérente et logique avec ce qui existe déjà.

Bien que j'ai donc globalement beaucoup apprécié cette nouvelle série, si je la trouve un peu légère, c'est aussi à cause de sa distribution. Les acteurs sont bons, ils font le job et ils me divertissent sans me prendre la tête mais on est quand même loin d'avoir une distribution charismatique qui s'impose à l'écran. Ça m'a vraiment fait plaisir de retrouver Clark Gregg en Phil Coulson. C'est un personnage que j'aimais beaucoup et bien qu'il s'impose naturellement comme leader de la bande, le comédien manque peut-être quand même un peu de consistance pour vraiment éclater sur petit écran.

L'acteur subit sans doute le côté léger de la série qui empêche d'avoir une approche un peu plus forte mais par exemple, sans dévoiler son évolution dans la série, un acteur comme Bill Paxton en John Garret s'impose à mes yeux plus facilement et de façon plus naturelle. Quoiqu'il en soit, c'est quand même sympathique de voir ses deux acteurs se donner la réplique et même si Bill Paxton arrive un peu tard, je ne cache pas non plus ma joie de le voir.

Pour le reste du casting, c'est un peu du même acabit. Bien qu'elle ne montre rien de vraiment innovant, Chloe Bennet en Skye apparait vite très charmante et très sympathique. Bien que son côté froid nous empêche par moment d'avoir de l'empathie pour elle, Ming-Na Wen s'en sort également très bien en Melinda May. De plus, même si ils jouent avec tous les clichés possibles de leurs personnages, j'ai bien apprécié le duo Iain De Caestecker et Elizabeth Henstridge, respectivement Leo Fitz et Jemma Simmons, même si j'avoue avoir eu un petit faible pour cette dernière.

En revanche, j'ai eu un peu plus de mal avec Brett Dalton en Grant Ward. Son évolution dans la série n'aide sans doute pas mais en plus de trouver son rôle beaucoup trop caricatural, l'acteur a eu un peu de mal à exister à mes yeux. Je l'ai trouvé un peu fade voir même transparent parfois et le comédien n'a jamais su corriger le tir. Ce fut même pire lorsque B.J. Britt en Antoine Triplett commence à apparaître puisqu'il lui vole vite la vedette dans ce registre que ce soit dans le jeu, la présence à l'écran ou encore la sympathie envers son personnage que l'on peut éprouver. Même J. August Richards en Mike Petersen ultra maquillé convainc davantage.

Créée par Joss Whedon, Jed Whedon et Maurissa Tancharoen, la réalisation des différents épisodes m'a amusé également. Pour ce genre de programme que j'ai envie de suivre pour sa légèreté, son humour et son côté pas prise de tête, la mise en scène reste agréable à suivre. On n'a pas de grands plans de malades, c'est même assez classique et on sent que cela ne mérite pas forcément un traitement au cinéma même si la série permet de créer plusieurs liens entre les films de façon plaisante.

Visuellement, la différence saute aussi aux yeux. Les incrustations et les effets spéciaux sont quand même très légers et par moment c'est tellement grotesque que ça peut même faire sourire. En même temps, avec un tel sujet, cette surenchère d'action fantastique est un peu prévisible mais bon à la télévision, chaque petit défaut ou maladresse se voit très vite. Après, c'est pas non plus détestable, ça donne même un peu son charme à cette série tout en collant avec l'ambiance légère que j'ai ressentie durant mon visionnage.

Le montage est en tout cas réussi. Je n'ai pas souvenir d'avoir trouvé un seul épisode particulièrement ennuyé et même si c'est quand même frustrant de ne pas retrouver des super héros comme Iron man, Hulk ou Captain America pour ne citer que ceux dont la mythologie est la plus forte, certains caméos font quand même plaisir à voir. J'ai apprécié aussi le fait que l'on voyage un peu, que l'on est pas figé dans une seule et même ville ou un seul et même pays malgré l'exploitation assez forte de l'avion de Coulson dont les décors restent bien fait. Quant à la bande originale Bear McCreary, je n'ai pas entendu de thème vraiment fort mais ça va quand même bien avec cette atmosphère également.

Pour résumer, si j'ai eu un peu de mal à me lancer totalement dedans au début, j'ai quand même pris assez vite du plaisir devant la série télévisée "Marvel : Les Agents du S.H.I.E.L.D.". Pas parfaite, avec beaucoup de maladresses et de légèreté ainsi qu'un visuel qui nous fait bien comprendre qu'on aura pas le budget d'un long métrage, cette série a quand même su trouver le ton juste et me divertir avec son fil rouge et son humour sympathique quand on veut voir un programme sans prise de tête. Loin d'être honteux, j'avais même hâte à chaque fois de voir l'épisode suivant et maintenant il me tarde de découvrir la prochaine saison. S'intégrant très bien dans l'univers Marvel, on aurait pu en avoir beaucoup plus, je ne le nie pas mais en l'état, ça me plait quand même beaucoup.

3.5