"C'est pas réel ok ! C'est juste un jeu !"

En ce moment, j'essaie de me faire un "cinéma détox". Je mate toujours autant de films chez moi en dvd ou Blu-ray mais je veux limiter mes sorties en salles car je commençais par faire de sacré journée en salles obscures. Du coup, dans cette envie de limiter mes séances, je pensais que je découvrirais "Ouija" plus tard à la télévision, le long métrage m'inspirant pas plus que ça mais des marteaux piqueurs à côté de chez moi ont eu raisons de moi et c'est de leur faute si je me suis diriger vers mon cinéma et que l'horaire collait.

Au final, je me demande si je n'aurais pas été plus à l'aise avec les marteaux piqueurs. En effet, je me suis quand même terriblement ennuyé devant ce scénario écrit par Juliet Snowden et Stiles White. L'histoire n'est pas bien méchante en soit mais il ne se passe absolument rien. Fidèle à ce genre de production, on est obligé d'attendre un certain temps avant que ça se lance réellement et une fois que c'est fait, force est de constater que l'on est dans un schéma ultra classique dans le genre.

Les morts qui viennent embêter une bande de jeunes, une planche d’Ouija qu'on utilise avec facilités, des dialogues bateau, une fin ouverte pour différentes suites... Non seulement il n'y a rien de bien nouveau à l'horizon mais en plus l'ensemble est traité avec une platitude assez déconcertante, les rebondissements que l'on veut donner ne changeant rien. C'est si académique, qu'en plus d'être ennuyeux et caricatural, cela devient poussiéreux. J'ai lu que le studio avait fait de nombreux changements sur le scénario de base, je ne sais pas si ce sont les producteurs les coupables mais ce film n'a vraiment aucune utilité et n'apporte rien.

Devant la caméra, ce n'est pas mieux non plus. Aucun comédien ne vient relever le film. Il n'y a aucune prestation que j'ai trouvé intéressante, chaque acteur se contentant juste du strict minimum pour un film d'épouvante pour adolescent qui auront de quoi être frustré également de leurs côtés. Je n'ai vraiment pas cru une seule seconde à cette bande de jeunes. Personne ne m'a convaincu et j'ai même trouvé ça si mauvais que cela accentue davantage les défauts de ce film.

Après, la mise en scène est très classique aussi. Pas d'originalité non plus. C'est propre mais c'est tout. Stiles White nous propose des scènes déjà vu des centaines de fois (et nettement mieux exploités) tandis que le montage très simple ne donne pas beaucoup de rythme au film. Il n'y a même aucun effort de fait sur l'ambiance. L'épouvante se fait attendre et c'est vraiment l'ennui qui a prédominé durant mon visionnage avec en prime des décors et une photographie insipide. Même la bande originale composée par Anton Sanko est un artifice qui ne change rien.

Pour résumer, je me doutais que "Ouija" allait être de cet acabit. J'avais cette crainte de m'ennuyer ferme mais je ne m'attendais vraiment pas à ce que ce soit aussi terrible que ça. Fade et insipide, dans un genre qui a déjà été plus loin avec les mêmes thèmes, il parait presque insensés que l'on ait choisi autant de facilités en espérant que cela fonctionne. Non seulement ça ne fonctionne pas mais en plus, dès le générique de fin, on commence déjà à oublier ce long métrage. C'est bien dommage car avec ce scénario déjà vu, ce casting transparent et cette mise en scène simpliste, même l'ambiance semble être aux abonnés absent et du coup, j'ai quand même trouvé le temps très long.

1.0