"J'ai toujours été et je serais à jamais votre ami."

Cet avis à été écris lors de la sortie en salles du film. Je le remet aujourd'hui car j'ai revu le film récemment en blu-ray et mon avis n'as pas changé ;-) .

Je n'ai jamais été un très grand fan de "Star Trek". C'est pas que je trouve cette saga mauvaise bien au contraire (puis je n'ai pas vu assez de films ni même d'épisodes des différentes séries télévisées pour me permettre d'avoir un avis objectif), c'est juste que je n'ai jamais été attiré vers ses films. Le seul que j'ai vu (du moins, le seul dont je me souviens l'avoir vu), c'est "Premier contact" que j'avais trouvé sympa mais que j'ai aussi rapidement oublié. Du coup, loin d'être un parfait trekkie, je me suis dirigé vers mon cinéma dans l'espoir d'être pris aux tripes, de voir un vrai bon film qui me reconcillerais avec cette saga, accessible, divertissant et efficace. La bande annonce avait l'air d'être aussi prometteuse et le fait de ne rien connaitre de cet univers rendait ce reboot encore plus intéressant pour moi.

Je dois avouer que je n'ai pas été déçu et que le résultat final est au delà de mes attentes. Premier point positif de ce scénario, cette nouvelle aventure permet de repartir de zéro ce qui fait qu'il n'est pas forcément nécessaire d'avoir vu les autres films ou séries sur le sujet. On ne se sens à aucun moment perdus et les différents clins d'œil fait aux autres œuvres (du moins d'après ce que j'ai pu voir dans mes recherches) permettent aussi de satisfaire le plus nostalgique des fans (le fait d'intégrer le Spock du futur dans l'intrigue est d'ailleurs un clin d'œil excellent qui dépasse le simple caméo :-) ).

De cet univers, je gardais en souvenirs un langage compliqué avec des termes brouillons et confus qui gâché un peu le plaisir que je pouvait prendre. Ici, il y à bien quelques passages où les dialogues sont un peu brouillon (toute les explications sur le télétransportage par exemple avec des formules que j'ai trouvé barbante et pas forcément constructive par exemple) mais ils sont tellement peu présent qu'on les laisse rapidement passer à la trappe.

La trame avec d'un côté les gentils défenseurs de la galaxie et de l'autre le vilain méchant qui veut venger la mort de sa bien aimée n'est pas très original aussi quand on y regarde de plus près mais c'est amené de bien bonne façon ce qui fait que l'on reste tout de même captivé par cette histoire qui au passage ne s'empêchera pas de nous faire ses beaux discours moralisateurs sur l'amitié, le contrôle de soi, la destinée de tout un chacun, le sacrifice etc etc.

Avec le recul, je trouve que le scénario n'apporte pas grand chose de bien novateur mais c'est quand même raconté de façon intelligente ce qui fait qu'on ne s'ennuie pas et que ça passe assez facilement. Puis découvrir les origines de la relation entre Kirk et Spock avec la naissance de l'Enterprise est assez sympathique surtout lorsque l'on es novice dans ce monde. Le film ratisse large niveau spectateur et ça fonctionne pas mal avec un mélange parfait d'action, d'humour et de psychologie des personnages avec chacun leurs traits de caractère. C'est aussi une riche idée je trouve que d'avoir survoler l'enfance de ses héros. Ça nous permet de comprendre vite fait comment ils en sont arrivés là, le côté lourd en moins. Il n'y à d'ailleurs jamais véritablement de temps mort dans ce film qui passe relativement vite.

Pour mettre en chantier ce reboot, il fallait une distribution à la hauteur capable de rassembler un grand nombre de spectateur. De mon côté, c'est surtout Zachary Quinto qui m'as fait me déplacer. Je connaissais cet acteur via la série "Heroes" où il incarné un Sylar exceptionnel. C'est de loin mon acteur préféré dans cette série et j'avais vraiment hâte de le découvrir dans autre chose, dans quelque chose de totalement différent. L'acteur ne m'as absolument pas déçu. Toujours aussi charismatique malgré ses grandes oreilles synthétiques et son costume qui ferait pâlir le groupe Daft Punk, l'acteur m'as vraiment bluffé. J'ai trouvé qu'il montré une multitude de chose intéressante de par sa gestuelle et son regard. Même si Kirk est sensé être le Capitaine du vaisseau, une nouvelle fois dans cette saga, c'est bel et bien le personnage de Spock que j'ai trouvé le plus captivant et l'interprétation de Zachary Quinto y est pour beaucoup.

Kirk quand à lui est interprété par Chris Pine. C'est le premier long métrage que je vois avec lui aussi mais à l'instar de Zachary Quinto, je n'ai pas forcément envie d'en voir plus avec lui. Il est bon dans son rôle mais je l'ai quand même trouvé nettement moins charismatique, parfois même transparent et c'est vraiment regrettable. L'acteur livre le minimum syndical, c'est peut être moi qui n'ait pas été touché par sa prestation mais je pense qu'il y avait moyen de faire autre chose de plus consistant avec ce personnage légendaire de la saga.

Eric Bana est lui très bon dans son rôle de Néro. Son visage recouvert de peinture tribale n'aide pas forcément à le faire sortir du lot mais malgré tout j'ai trouvé que l'acteur s'en sortait bien. Ça ne restera pas pour moi le rôle le plus marquant de sa carrière, l'acteur étant capable de beaucoup mieux je pense mais son expérience et sa prestance font que sa tient la route. J'ai beaucoup aimé Bruce Greenwood en revanche. Rempli de classe, il fait pour sa part un véritable Capitaine et sa prestation est excellente. Que ce soit dans le timbre de sa voix ou dans sa gestuelle, l'acteur dégage quelque chose qui impose le respect et qui fait que son rôle fonctionne à l'écran.

Anton Yelchin s'en sors lui aussi très bien pourtant son accent russe fait vraiment cliché et lors de ses premières apparitions on ne peut s'empêcher d'avoir un rire nerveux mais le comédien arrive tout de même à faire en sorte qu'on oublie se cliché ce qui est pas mal. Simon Pegg joue très bien le registre du comique de service. J'aurais pensé qu'il aurait eu un rôle plus important dans ce film mais l'acteur apparait assez tardivement malheureusement ce qui ne l'empêche pas de nous faire sourire comme on l'aime.

Zoe Saldana apporte une petite touche de glamour assez plaisante quant à elle mais là encore, je trouve qu'on aurait pu mieux exploiter son personnage surtout qu'il y avait matière à faire son rôle ayant une certaine importance au sein de cette équipe. Il y a cependant deux autres acteurs qui sortent du lot pour moi avec Zachary Quinto : Jacob Kogan et Leonard Nimoy (et oui Spock toujours qui pour moi est le véritable héros du film, sans ce personnage, je ne sais pas si j'aurais autant aimé le film). Jacob Kogan tout d'abord m'as bluffé de par son jeune âge et la maitrise avec laquelle il incarne Spock jeune (à la différence de Jimmy Bennett qui incarne Kirk jeune lors d'une scène pas forcément utile je trouve). Dans son regard il dégage un petit quelque chose qui m'as fait pensé à Zachary Quinto ce qui fait que le passage de l'adolescence à l'âge adulte ne m'as pas choqué bien au contraire. Quant à Leonard Nimoy, plus qu'un simple caméo de luxe, il se voit octroyer une nouvelle fois le rôle de sa vie. Il montre avec brio qu'il restera toujours Spock dans le cœur des spectateurs (fans ou non) et pour quelqu'un comme moi qui connait mal cette saga, ce fut un véritable plaisir de le voir sur grand écran dans son rôle mythique où malgré les années, l'acteur est toujours aussi charismatique et classieux. Telle une passation de témoin, l'acteur s'en tire avec les honneurs et accompli quelque chose de vraiment bon. Le reste de la distribution est très bonne même si j'aurais aimé voir plus à l'écran des acteurs comme Winona Ryder, Jennifer Morrison ou Karl Urban que j'apprécie beaucoup.

Pour la mise en scène, je n'avais aucune crainte. Je faisais une confiance aveugle à J. J. Abrams qui m'avait déjà démontré son talent à plusieurs reprises et j'ai eu raison de lui faire confiance. Sa mise en scène est vraiment éblouissante. Au début, j'ai eu un peu peur car je trouvais que les combats spatiaux étaient un peu brouillon, que ça manqué de plans larges qui faisait que parfois on se demandé qui tiré sur qui mais passé cette scène, j'ai vraiment bien accrocher avec sa mise en scène très esthétique.

Sa réalisation à l'air d'être assez fidèle à l'image que je me faisais de cette saga avec des plans plus ou moins originaux qui exploite très bien les décors et la lumière qui est mise à sa disposition. Les effets spéciaux sont eux aussi très bons même si il y a quelques passages où j'ai moins accroché comme par exemple les bestioles dans la neige qui se mettent à courser Kirk. Mais bon, c'est juste le temps de une ou deux scènes qui font que je suis vite passer à autre chose. La bande originale de Michael Giacchino est pour ma part excellente. Elle reflète bien cet univers tout en exploitant bien le scénario que cette musique met en valeur. Sans jamais être trop lourd, la musique est toujours très bien choisie et accentue ce côté film d'aventure et film de science fiction.

Au final, "Star Trek" version 2009 est un très bon film pour moi. Avec le recul, je lui trouve certes quelques défauts mais ce divertissement s'avère si efficace et plaisant à voir que j'en suis presque à lui pardonner ses quelques facilités. Spock reste pour moi le véritable attrait de ce film de par la complexité de son personnage magnifiquement interprété par Zachary Quinto qui fait un peu plus parti de ces acteurs que je vais décider de suivre mais aussi par le jeune Jacob Kogan qui m'as bluffé et Leonard Nimoy qui m'as ravi. J'ai passé un vrai bon moment de cinéma devant ce film qui me donnerai presque envie de voir ou revoir en fonction des opus les autres films de la saga. On ne voit pas le temps passé devant ce bon film de science fiction que je recommande.

Liens divers :



4.5