Star Trek 5 : L'ultime frontière

"Bon sang McCoy, vous êtes médecin. Vous devriez savoir que la souffrance et la culpabilité ne peuvent pas s'enlever d'un coup de baguette magique. Ce sont les choses que nous portons en nous, des choses qui font de nous ce que nous sommes. Si nous les perdons, nous nous perdons nous-mêmes. Je ne veux pas qu'on m'enlève ma souffrance ! J'ai besoin de ma souffrance !"

Un des volets de la franchise que j'aime le moins pour le moment même si le résultat reste correct. A la réalisation, Spock passe le relai à Kirk, ça reste cohérent et le côté kitsch du truc apporte pas mal de charme. Le seul hic, c'est que l'histoire de base ici ainsi que son final ne m'a pas passionné plus que ça même si j'ai aimé les quelques touches d'humour. C'est donc pas le volet que je désirerais revoir le plus mais j'ai quand même passé un bon moment et je continue de bien aimer cette saga cinématographique :-) .

Liens divers :



3.0