Star Trek 6 : Terre inconnue

"Un de mes ancêtres soutenait que si vous eliminiez l'impossible, ce qui demeurait, quoique improbable, ne pouvait être que la vérité."

Je continue ma découverte de la galaxie avec la franchise « Star Trek » et ce sixième opus à savoir « Terre inconnue ».

J’ai adoré. Après un cinquième film qui m’avait un peu déçu en certain point, j’ai été de nouveau pris par ce nouveau scénario. Le parallèle avec la société actuelle, le racisme, la tolérance etc etc est certes un peu facile mais efficace. Ça sonne juste, j’ai été captivé par ce complot même si je me doutais de son issue finale et j’ai passé un super moment.

C’est une joie aussi que de retrouver l’équipage de l’Enterprise. Les ravages du temps se font toujours ressentir (bien que moins que le cinquième film bizarrement) mais cette fois ci on l’assume et ça rentre bien dans ce scénario avec un discours final touchant qui nous démontre à quel point ils auront marqué la franchise.

La mise en scène de Nicholas Meyer est très bonne aussi. Les effets visuels sont une nouvelle fois très kitsch, ils ont peut-être pas autant de charme que les précédent car l’époque ne justifie pas tout cette fois ci, mais on est dans un « Star Trek » il n’y a pas de doutes et si on aime cet univers, on se laisse volontiers prendre au jeu.

Au final, ce sixième opus se hisse sur mon podium des épisodes de la franchise que j’apprécie le plus. Le film n’est pas exempt de défauts mais j’ai quand même passé un super moment et trouvé ce volet à la hauteur de mes espérances.

Liens divers :



4.0