Thor : Le monde des ténèbres

Bien que Thor ne fasse pas parti de mes héros issu des comics que je trouve le plus intéressant, j'avais quand même bien envie de découvrir ce "Thor : Le monde des ténèbres". Déjà d'une part parce que, très friand de ce genre de films, il en faut peu pour me satisfaire mais aussi parce que je gardais quand même en tête un bon souvenir du premier opus cinématographique même si tout n'était pas parfait.

Et globalement dans l'ensemble, on peut dire que je ne suis toujours pas déçu. Le film m'a proposé typiquement le genre de production à laquelle je m'attendais avec sa suite directe à "Thor" et à "Avengers", deux films qu'on est pas foncièrement obligé de voir avant pour apprécier ce deuxième volet même si cela reste quand même très appréciable pour suivre les différents clins d’œils. Le seul véritable hic à mes yeux étant que le scénario écrit par Christopher Yost, Christopher Marcus et Stephen McFeely possède des maladresses qui font que si les deux aventures cinématographique du Dieu au marteau m'ont sensiblement autant plu l'une que l'autre, j'ai quand même une petite préférence pour le premier volet.

La faute sans doute à des lenteurs qui se font un peu trop ressentir. Si dans le premier film, je pouvais le pardonner car on nous présenter les différents personnages, je trouve qu'ici le long métrage se perd à nouveau dans ses présentations assez lourde qui font que l'aventure tarde à se lancer et le récit tarde à devenir captivant. Pour être honnête, il m'a peut être fallu une demie heure, trois quart d'heure, pour vraiment rester accrocher à ce film. A ce moment là, le personnage de Loki revient sur le devant de la scène et même si du coup, il efface Thor que j'aime bien même si c'est pas un personnage que je trouve toujours intéressant, le film s'emballe et nous propose enfin une route à prendre.

Et encore une fois, cela se ressentait aussi dans le premier opus même si cela sautait un peu moins aux yeux, même si Thor devient presque secondaire et que Loki relance la machine, on à le droit à un mélange d'action et d'humour fort plaisant qui font que si en soit l'aventure en elle même ne m'as pas transporté, je me suis quand même bien amusé. Après, l'humour peut être sans doute un peu trop présent, je comprends d'ailleurs que cela en déplaise à certains mais ça m'a quand même bien plu car j'avais ainsi des choses à me mettre sous la dent avec des scènes très drôles et quelques répliques bien fun dont une avec une description de Thor qui fait des moulinet avec son marteau qui à fait à elle seule mon flm en représentant bien le pourquoi je ne suis pas spécialement fan de ce héros sans le détester pour autant.

Malgré ça, j'ai quand même pris du plaisir à retrouver Chris Hemsworth dans le rôle de Thor. L'acteur semble s'amuser, semble prendre du plaisir à incarner son personnage et il le fait plutôt bien d'ailleurs. Assez charismatique et imposant, il rempli le cahier des charges qui lui ait attribué, déballage de musculature et petit sourire en coin compris. Il joue d'ailleurs bien car même en y pensant, je ne vois pas quel autre acteur pourrait incarner ce personnage certes un peu vide par moment (dans le texte et dans le jeu) mais malgré tout sympathique même si parfois il en fait un peu trop.

Mais comme je le disais, c'est vraiment avec les apparitions de Loki que j'ai pris mon pied tant le personnage est drôle et efficace. Pour l'interprété, l'acteur Tom Hiddleston s'en sort à merveille. Moins imposant niveau carrure que Chris Hemsworth, il arrive quand même à plus exister à l'écran que ce dernier grâce à son charme mais aussi à son jeu de regard ainsi que sa gestuelle qui accentue encore un peu plus le côté complexe de son personnage qui fait qu'on ne sais pas sur quel pied danser. Dès qu'il est à l'écran, je m'amuse comme un fou au point que j'en regretterais presque que ce ne soit pas lui le véritable héros de cette franchise même si je suis content qu'on ait exploité son potentiel de méchant ici mais aussi dans les "Avengers". Son rôle évolue très bien en tout cas.

Belle évolution aussi pour Natalie Portman en Jane Foster. On va pas se mentir, on à toujours pas d'Oscars dans le jeu de la comédienne et son personnage est bien souvent léger mais à l'inverse du premier volet, dans cette suite elle ne se contente pas d'être qu'une belle plante. Elle possède une certaine importance dans l'intrigue et même si le scénario continue de nous étouffer avec la romance de son personnage et de Thor, j'ai quand même trouvé que son rôle était nettement plus appréciable dans cette suite où Natalie Portman se contente du minimum syndical.

Dans le reste de la distribution, il n'y à pas de grandes surprises non plus. Anthony Hopkins est toujours bon en Odin et j'apprécie toujours autant Rene Russo en Frigga même si on exploite trop peu son personnage que j'aurais aimé voir un peu plus (ou du moins autant que celui de Odin). Stellan Skarsgård en Selvig cabotine à fond, beaucoup trop d'ailleurs car du coup il rend son personnage trop risible même si ça provoque certains rire tandis que j'ai bien aimé la prestation de Jaimie Alexander en Sif que j'aurais aimé voir plus surtout que je pense qu'elle aurait pu apporter beaucoup plus à ce scénario comparé au rôle de Natalie Portman.

Dans les petits nouveaux, j'ai pas détesté ce que j'ai vu mais j'ai pas non plus aimé plus que cela les différentes performances à commencer par celle de Christopher Eccleston en malekith ou encore celle de Adewale Akinnuoye-Agbaje en Algrim / Kurse qui, en terme de méchants, m'apparaissent de plus en plus fade avec le recul. Après, il y à quand même des comédiens secondaires qui sortent un peu du lot et que j'ai plus apprécié (tout comme Loki qui efface Thor). Je pourrais citer par exemple Kat Dennings en Darcy qui est assez drôle et dont le personnage est un peu plus exploité mais surtout Idris Elba en Heimdall, toujours ultra charismatique à mort, qu'on voit un peu plus comparé au premier film mais dont on reste toujours sur la faim car on aimerait en voir encore plus tant l'acteur semble donner une leçon de présence à l'écran à ses collègues.

Et c'est dommage d'ailleurs que le scénario efface trop Thor et qu'on doit attendre le retour de Loki pour s'amuser de nouveau car vraiment, si le scénario avait été plus maitrisé, il y à fort à parier que j'aurais aimé ce film autant que le premier et que je lui aurait aussi pardonné ses maladresses. Surtout qu'à côté de ça, la mise en scène de Alan Taylor est vraiment excellente. Le cinéaste nous fait vite oublier le côté très kitsch et flashy de la version précédente made in Kenneth Brannagh qui avait ses qualités aussi, qui apporté beaucoup de l'univers du théâtre mais qui visuellement n'était pas toujours à la hauteur (et pour avoir revu le film, je trouve même qu'il vieilli mal alors que peu d'années le sépare de sa suite...).

Les scènes d'actions sont lisible, c’est très agréable à suivre, ça reste à peu près dynamique même quand il ne se passe pas grand chose et la transition entre les deux volets se fait en douceur sans jamais nous choquer. Il y à une certaine continuité et en même temps, on ressens, pour notre plus grand bien, les différents changement de vision. Il n'y à qu'à voir Asgard d'ailleurs, nettement plus agréable à voir même si parfois on pense grandement à Minas tirith du "Seigneur des anneaux" où encore à la série télévisée "Games of thrones". L'univers de Thor nous semble ainsi plus accessible, moins too much et du coup plus crédible.

J'ai pas ressenti qu'il y avait de gros changements en terme de costumes, il n'y en à pas en particulier que j'ai aimé plus que d'autres même si certains restent très efficace (je pense à ceux de Loki, Frigga ou encore Sif) mais c'est vraiment dans le décor que j'ai vécu une évolution ainsi que dans le montage très bien ficelé et l'utilisation de certains plans séquences qui m'ont semblé plus en adéquation par rapport au genre cinématographique qu'il traite. J'ai aussi une meilleure préférence pour la photographie et son utilisation de la lumière moins tape à l’œil mais parfois d'une beauté saisissante comme lors du Bifrost avec tout le mécanisme derrière Heimdall qui se met à s'éclairer davantage par exemple ou le marteau de Thor qui cherche son propriétaire en voyageant de monde en monde. Concernant la 3D, je pense que le procédé est inutile ici mais je ne suis pas objectif car j'ai pris le parti de voir ce film en 2D sans que cela soit préjudiciable de mon côté bien au contraire (je ne suis pas sûr que j'aurais apprécier ce film en 3D...)

Quant à la bande originale composée par Brian Tyler, je l'ai bien aimé également même si je n'ai pas trouvé qu'elle se démarquait plus que ça de son ainé. Elle reste plaisante à l'écoute, en bonne adéquation avec le récit mais il n'y à aucun thème en particulier qui sort du lot de mon côté. On à ainsi notre quota de violons pour la romance, de batteries pour l'action ou d'accélération pour les différentes scènes d'action. C'est une bonne musique donc qui n'est pas si originale que ça je trouve mais qui fonctionne malgré tout et continue de rentrer cet épisode dans la logique de la franchise.

Pour résumer, très amateur du genre, je ne suis pas spécialement exigent et plutôt bon public donc ce "Thor : Le monde des ténèbres" m'en à donné pour mon argent. Je continue d'apprécier les aventures du Dieu qui fait des moulinets avec son marteau sans le détester pour autant mais sans le mettre non plus parmi mes personnages issu de comics préféré. Cette suite aurait même pu être aussi plaisante pour moi que le premier film grâce notamment à une mise en scène un brin supérieur et moins flashy mais le scénario un peu lent qui tarde de nouveau à se lancer fait pencher la balance du mauvais côté pour moi dans ce long métrage. Heureusement, Loki est toujours là, l'humour et l'action sont au rendez vous donc c'est quand même un film que je pourrais aisément revoir avec plaisir. Et comme toujours avec les Marvel, on ne le dira jamais assez mais rester jusqu'à la fin du générique ;-)

Liens divers :



Thor : Le monde des ténèbres

Thor : Le monde des ténèbres Thor : Le monde des ténèbres Thor : Le monde des ténèbres Thor : Le monde des ténèbres Thor : Le monde des ténèbres Thor : Le monde des ténèbres Thor : Le monde des ténèbres Thor : Le monde des ténèbres Thor : Le monde des ténèbres Thor : Le monde des ténèbres Thor : Le monde des ténèbres Thor : Le monde des ténèbres Thor : Le monde des ténèbres Thor : Le monde des ténèbres Thor : Le monde des ténèbres Thor : Le monde des ténèbres Thor : Le monde des ténèbres Thor : Le monde des ténèbres Thor : Le monde des ténèbres Thor : Le monde des ténèbres